Rue des Goodies - Le conseil à votre image
Besoin d'aide ? 01.47.24.77.21

Objets publicitaires    Cadeaux d'entreprise
Goodies personnalisés    Textile publicitaire

Accueil / Les types de marquage

Les différents types de marquages

Gravure laser

Le rayon LASER est une lumière dans un seul filet d'énergie d'un faible diamètre concentré en un seul point, l'énergie est si puissante que la matière touchée est détruite dans le cas d'un matériau non métallique. Les Laser CO2 utilisés pour le marquage d'articles publicitaires utilisent la même technologie que les Laser chirurgicaux. La concentration du rayon en un seul point permet d'obtenir l'impact sur une surface microscopique. C'est la raison pour laquelle les Laser CO2 sont des outils de gravure d'une très grande précision. Le balayage sur toute la surface permet, entre autres réalisations, la gravure de photos sur tout type de matériaux. Pour la gravure d'un métal, la technique Nd-YAG est utilisée. Ex : porte-clés métal, cadre photo, stylo métallique, socle en bois, trophées...

Sérigraphie

Technique d'impression en couleur reposant sur un système de dépôt d'encre à l'aide d'un pochoir, ce procédé est idéal pour le textile, les parapluies, etc…D’une à 4 couleurs pleines – le marquage ne peut dépasser le format A4.

Tampographie

Marquage d'une ou plusieurs couleurs par l'intermédiaire d'un tampon, elle s'est développée au cours des dernières années dans de nombreuses applications.

Broderie

La broderie est un art de marquage des tissus qui consiste à ajouter sur un tissu un motif plat ou en relief fait de fils de différentes couleurs.

Embossage

Dorure à chaud ou empreinte à chaud.

Transfert numérique ou sérigraphie

Les transferts sont des imprimés thermocollants, qui sont largement répandus dans l'industrie textile. Il existe de nombreuses applications de dessins, modèles, de logos, d'étiquettes, de texte avec divers effets qui peuvent être ainsi transférés sur presque tous les types de textiles. Les thermotransferts peuvent être utilisés sur le coton, le tricot, le polyester et le polyamide élastique de la forme de tissus, les tissus avec les additifs élastiques, sur les tissus non-tissés… Le système des thermo transferts est une décision économique et très efficace. Les thermo- transferts sont rapides et faciles à utiliser. La gamme de transferts est large, il existe un grand nombre d'effets et de techniques. Ils sont très élastiques, opaques et doux aux toucher. Nos transferts peuvent être réflectifs, avec des effets de paillettes ou du flock. Pour les vêtements de sport nous imprimons beaucoup de logos et motifs de décoration qui sont extensible avec le tissu jusqu'à 200% et très opaque. Nos technologies nous permettent d'imprimer des lignes qui peuvent être plus fines que 0.1 millimètres. Cette possibilité est très utile dans l'impression d'étiquettes d'entretien ou de composition.

Doming

Utilisé dans l'industrie automobile, informatique mais aussi dans les équipements de restauration et de la maison. Avantages du doming :

  • Apparence parfaite des logos et marques
  • Résistance aux ambiances extérieures
  • Garantie anti-éraflures
  • Facilité d'application
  • Marquage Quadri

Impression numérique

L'impression numérique permet de réaliser des projets de marquage industriel et publicitaire très variés avec un rendu de qualité en quadrichromie.

Qu’est-ce qu’un pantone ?

Les couleurs Pantone sont obtenues à partir d’un mélange des couleurs de base du nuancier Pantone, qui en compte 14. Ces mélanges de couleurs sont dotés d’un code (ou d’un nom) unique pour les différencier les uns des autres. Il existe plus de 1 600 couleurs codifiées dans le nuancier Pantone et ces codes sont pratiques puisqu’ils ne changent pas avec le temps. En impression à la couleur (sérigraphie – tampographie), il est plus facile pour un client et un imprimeur d’utiliser les codes de couleurs Pantone puisque cela leur permet d’obtenir, avec exactitude, la couleur désirée sur le résultat final. En effet, lorsque vous voulez obtenir une couleur très précise, la solution la plus fiable est d’utiliser l’impression sous-presse (« offset » en anglais) en Pantone. Par contre, en impression numérique, il est préférable d’utiliser le mode colorimétrique CMJN (CMYK). Sachant que le mode colorimétrique fonctionne en pourcentage (lire l’article précédent : Quelle est la différence entre CMJN (CMYK) et RVB (RGB) ? Si vous décidez d’utiliser des couleurs Pantone en impression numérique (marquage quadri), les couleurs du résultat final peuvent varier d’environ 5 % comparées aux couleurs choisies initialement. Le CMJN est un mélange de Cyan – magenta – jaune et Noir – le RVB ou RGB est du rouge et du vert – du rouge et du bleu etc… le pantone Lui est une couleur exacte. Exemple de couleur cmjn – rvb et equivalence pantone. Malheureusement il est difficile d’obtenir un pantone quelques fois avec une couleur rvb ou cmjn.

selecteur de couleurs adobe selecteur de couleurs adobe : nuancier

La majorité des imprimantes numériques impriment en CMJN (CMYK) et la plupart des imprimantes ont des simulateurs de Pantone afin de se rapprocher des couleurs pantone. Par contre, ces simulations sont très « instables » puisque le papier ou les objets et le mélange de couleurs sont sensibles au taux d’humidité ainsi qu’au type et à la qualité du papier ou du produit utilisé En résumé, si vous imprimez sous-presse en une ou deux couleurs, il est recommandé d’utiliser des couleurs Pantone. D’un autre côté, si vous faites de l’impression numérique ou que vous utilisez plus de 2 couleurs en impression sous-presse, il est conseillé d’imprimer en CMJN (CMYK).

Qu’est-ce une image vectorisée ?

Les logos et visuels peuvent être créés en format matriciel(.png, .jpeg, .jpg, .gif…) ou le format vectoriel (.eps, .ai). Le format matriciel ou bitmap est composé de pixels, d’une taille fixe définie et invariable. Les pixels sont initialement si petits qu’ils ne sont pas visibles à l’oeil nu. Cependant, lorsqu’une image ou une photo au format matriciel est agrandie, les pixels sont également agrandis et donc nous perdons en qualité. Le format matriciel perd donc de la qualité selon la taille finale souhaitée et possède un fond qui peut être gênant au moment du marquage. Le format vectoriel est composé de points définis par une abscisse et une ordonnée, ces points étant reliés entre eux par des courbes dont l’inclinaison peut être variable. Chaque point de l’image a ainsi une position précise mais par rapport aux autres points de l’image. Le format vectoriel ne comporte donc aucun pixel et tous les points et les courbes sont ainsi recalculés à chaque redimensionnement de votre image, vous garantissant ainsi une qualité optimale, quelque soit la dimension de votre image finale. Les graphistes réalisent principalement des visuels au format vectoriels afin de pouvoir les imprimer en très haute définition et à toute les tailles. En résumé, les images vectorielles peuvent être agrandies à l’infini alors que les images matricielles perdent en qualité lorsqu’on les agrandit et possèdent un fond gênant lors de l’impression. La qualité est moindre dans un fichier matriciel.

L’équipe de la Rue des goodies est disponible pour vous apporter de l’aide et du conseils sur le meilleur choix à faire pour imprimer votre objet. Nous disposons d’une équipe de graphistes qui peut vous aider à trouver la solution en matière de la création ou modification de logo ou de charte graphique.